Acte n° 391
Nous nous engageons pour des salaires et des revenus décents

Nous sommes le premier grand distributeur suisse à avoir lancé un projet garantissant des salaires et des revenus décents. Ainsi, les employés de deux plantations de bananes touchent de meilleurs salaires. Nous menons aussi d'autres projets pour augmenter les revenus dans ses pays fournisseurs.

Depuis 1992, nous travaillons en étroite collaboration avec Fairtrade Max Havelaar et soutenons les salaires et les revenus dans les pays fournisseurs. La certification Fairtrade garantit le paiement d'un prix minimum pour les produits livrés, ce qui assure la stabilité des revenus en cas de fluctuation des prix du marché. A ce minimum garanti s'ajoute une prime: plus les ventes de produits équitables sont élevées, plus le montant que l'organisation de producteurs obtient et peut investir dans des projets communautaires est important. Ce système améliore la qualité de vie des personnes et crée de nouvelles perspectives, par exemple à travers la construction d'écoles.

Le salaire décent d'un employé (living wage) ou le revenu décent d'un travailleur indépendant (living income) doit couvrir les dépenses liées à ses besoins vitaux: nourriture, eau, logement, éducation, santé, transports, vêtements et épargne pour les situations d'urgence. Le prix minimum garanti et la prime du commerce équitable forment ensemble la base d'un revenu décent. Pour aller encore plus loin, nous nous engageons aux côtés de notre partenaire Fairtrade Max Havelaar dans des projets visant à hisser les salaires et les revenus jusqu'à un niveau permettant de mener une vie décente, indépendamment de la situation économique et des conditions agricoles.

En 2018, Coop a été le premier grand distributeur suisse à lancer, en partenariat avec Fairtrade Max Havelaar, un projet garantissant des salaires décents. Dans le cadre de ce projet réalisé au nord-est de la République dominicaine, deux plantations de bananes bio certifiées Fairtrade, Paso Robles et Quinta Pasadena, perçoivent de la part de Coop (en plus du prix minimum garanti et de la prime du commerce équitable) un bonus qui profite directement à plus de 350 employés. Ce revenu supplémentaire est utilisé principalement pour acheter de la nourriture et des vêtements, soutenir les familles et investir dans l'éducation des enfants.

Autres projets en cours ou prévus

D'autres projets pionniers sont en cours ou en préparation. En octobre 2020, nous avons lancé un projet «Living Income» dans la filière du cacao au Ghana, en collaboration avec HALBA, Fairtrade Max Havelaar, Fairtrade Africa et la coopérative Kuapa Kokoo. Ce projet garantit le versement d'un bonus à près de 170 producteurs de cacao ghanéens. A l'avenir, notre objectif vise à ce que tous les producteurs de cacao équitable de notre chaîne de livraison au Ghana touchent un bonus leur assurant un revenu décent.

Nous avons lancé en Inde et en Chine des projets «Living Wage» dans le textile. Ces projets profitent à 633 ouvriers au total, tous employés dans deux sites de production de textiles Naturaline en coton bio équitable. Les salaires ont commencé à être augmentés progressivement et continueront de l'être jusqu'en 2023, l'objectif étant d'assurer des revenus de subsistance à l'ensemble des travailleurs.

Nous visons par ailleurs avec Fairtrade Max Havelaar à assurer des revenus de subsistance aux producteurs de café certifié Fairtrade du Honduras.

Les produits certifiés Fairtrade issus de ces différents projets sont disponibles dans les supermarchés Coop. En les achetant, les clientes et les clients contribuent à la décence des salaires et des revenus dans les pays d'origine.

Plus d’actes relatifs à ce thème

Es ist ein Fehler aufgetreten!
Die Daten konnten nicht abgerufen werden, bitte laden Sie die Seite erneut.