Moins de plastique chez Coop

Coop s'engage pour la réduction du plastique grâce à des alternatives ou des produits sans emballage. Plus d'infos sur cette mesure transparente et systématique.

Les clients de Coop trouvent dans les rayons de plus en plus d'alternatives sans plastique et de produits sans emballage.

La réduction du plastique est un processus. Les solutions alternatives doivent s'inscrire dans une vision globale cohérente et être plus écologiques que les produits ou emballages existants. Les emballages durables proposés sont par exemple des filets de cellulose et des emballages en papier à base d'herbe. Pour les fruits et légumes bio, Coop opte pour les ElastiTags et les autocollants. De plus, dans tous les restaurants et Take-it Coop de Suisse, vous trouverez de la vaisselle réutilisable en remplacement des produits jetables.

Le passage aux solutions durables s'effectue progressivement. Vous trouverez ici des informations constamment actualisées sur la réduction du plastique chez Coop.

Toutes nos actions pour la réduction du plastique:

Un projet de recherche pour concrétiser une vision

Coop réduit au maximum l'emballage des fruits et légumes bio

Ce sont précisément les produits bio qui sont le plus fréquemment emballés dans du plastique, un choix quasiment incompréhensible pour nombre de nos clients. C'est pourquoi Coop a travaillé en étroite collaboration avec la Haute Ecole pour les sciences de la vie de la Haute Ecole spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse (HLS FHNW) afin de savoir quels fruits et légumes bio pouvaient être vendus sans emballage plastique. Il fallait avant tout s'assurer que la marchandise ne s'abîme pas lors du transport et du stockage, et qu'elle conserve toute sa fraîcheur.

Dans leurs laboratoires, les chercheurs de la HLS FHNW ont ainsi exposé une sélection de produits bio au niveau de température et d'humidité qui correspond généralement à ceux des magasins Coop. Leurs conclusions: les emballages sont particulièrement inutiles pour les légumes-racines et les tubercules. Pour ces produits, d'autres types d'étiquetages sont possibles. Les fruits et légumes plus sensibles et plus petits (baies ou choux de Bruxelles, par exemple) nécessitent un emballage enveloppant.

Prescriptions légales

D'ici au deuxième semestre 2019, Coop et ses fournisseurs Bio Suisse entendent abandonner le plus possible les emballages lorsque leur utilisation ne se justifie pas. Pour respecter l'obligation de déclaration de marchandises bio imposée par la loi, les produits concernés seront signalés par des bandes autocollantes ou élastiques avec étiquette («elastitag»). En outre, les manchons en papier et le marquage au laser seront testés en vue d'une application à long terme. Pour les agrumes, la fibre de cellulose détrône les matières synthétiques et l'emballage en papier à base d'herbe remplace le carton traditionnel.

Qu'est-ce qui change pour les clients?

Le passage à la vente de fruits et légumes en vrac dans les supermarchés Coop permet aux consommateurs d'opter pour des produits sans emballage ou emballés à l'aide de matériaux plus écologiques. La réduction des déchets plastiques et la participation à une gestion durable du bois figurent parmi les nombreux effets positifs de notre démarche. Attention: depuis peu, les produits en vrac doivent éventuellement être pesés. Notre personnel de vente se tient à votre disposition en cas de doute.

Nos partenaires

La Haute Ecole pour les sciences de la vie de la Haute Ecole spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse (HLS FHNW) a collaboré avec Coop afin de développer d'autres modes d'emballage pour les fruits et légumes.

Hochschule für Life Sciences FHNW freut sich über Kooperation

Coopération fructueuse avec la Haute Ecole pour les sciences de la vie (HLS FHNW)

«La quantité de déchets en Suisse ne cesse d'augmenter chaque année (730 kg par personne et par an en 2016). Les personnes sensibilisées à l'écologie tolèrent de moins en moins le suremballage. La HLS FHNW est fière de collaborer avec Coop afin de participer activement à la gestion durable des ressources et à la réduction des emballages en Suisse. Les solutions alternatives permettent d'économiser les matériaux, tout en garantissant une distinction claire entre produits bio et conventionnels.»

Bio Suisse soutient Coop dans sa transition vers des emballages durables

Une réduction des emballages saluée par Bio Suisse

«Autant que nécessaire, aussi peu que possible. C'est la devise de Bio Suisse en matière d'emballages. Ces derniers protègent les produits Bourgeon et permettent de les identifier dans le respect de la loi. Les matériaux recyclables et écologiques ainsi que les emballages réutilisables sont à privilégier. Bio Suisse salue les efforts permanents engagés par Coop visant à réduire et à optimiser les emballages des produits Bourgeon.»