Acte n° 342
Nous faisons de nos producteurs de cacao des formateurs locaux

En collaboration avec notre filiale Chocolats Halba et Swisscontact, nous soutenons la culture durable du cacao afin que les petits producteurs équatoriens puissent bénéficier de meilleures conditions de vie.

Coop forme les producteurs de cacao locaux à devenir des formateurs en agroforesterie qui transmettent leurs connaissances à d'autres cacaoculteurs.

Nous formons ainsi les producteurs de cacao locaux pour qu'ils puissent transmettre à leur tour leurs connaissances en agroforesterie à d'autres cultivateurs. Résultat de cet engagement: une nature préservée et un délicieux chocolat bio. En Equateur, les monocultures supplantent de plus en plus les cultures de cacao fin local, appauvrissent les sols et diminuent donc leur fertilité. Récoltes plus faibles et de moindre qualité: à long terme, l'avenir des producteurs de cacao est menacé. (Photo: Chocolats Halba)

La filiale de Coop, Chocolats Halba, transforme la récolte de cacao de haute qualité en nouveau chocolat équatorien.
© Chocolats Halba

C'est pour cette raison que nous transmettons aux producteurs locaux les rudiments de l'agroforesterie dynamique, sur place et de façon concrète. Cette méthode exige la pratique de la culture associée: il s'agit d'associer arbres fruitiers, légumes, arbustes et essences précieuses aux plantations de cacao en trouvant le bon équilibre.

Les cultivateurs doivent en outre tenir compte des cycles de vie des différentes plantes pour que leur interaction soit mise au service d'une productivité optimale. La culture associée présente plusieurs avantages: amélioration de la fertilité des sols, diminution des nuisibles, récoltes de meilleure qualité. Pour les producteurs, c'est aussi une manière d'augmenter leurs revenus sur le long terme.

Coop encourage la culture durable du cacao afin que les petits producteurs équatoriens aient de meilleurs moyens d'existence.
© Chocolats Halba

Ce projet a déjà donné lieu à la plantation de plus de 100'000 plants de cacaoyer, 4'000 arbres fruitiers et plus de 4'200 arbres d'essence précieuse. Les produits issus de ce mode de culture sont utilisés par les cultivateurs eux-mêmes, ou bien vendus sur le marché local.

Notre filiale Chocolats Halba transforme le cacao ainsi récolté pour élaborer notre nouveau chocolat Equateur, qui respecte aussi bien les critères du Bourgeon de Bio Suisse que les standards du commerce équitable Max Havelaar.

Nos partenaires

Nos marques propres et labels

Plus d’actes relatifs à ce thème

Es ist ein Fehler aufgetreten!
Die Daten konnten nicht abgerufen werden, bitte laden Sie die Seite erneut.