Acte n° 231
Moins de cuivre pour plus de bio

L’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL) expérimente des solutions visant à réduire l’utilisation du cuivre comme produit phytosanitaire dans l’agriculture biologique.

Coop soutient la recherche pour réduire l'utilisation du cuivre comme pesticide dans l'agriculture bio.

De 2011 à 2018, nous soutenons cet effort à hauteur de 1 million de francs, avec pour objectif d’encourager la percée de succédanés de cuivre. Fabriqués à partir de végétaux et de micro-organismes, ces succédanés préservent l’environnement. (Photo: Heiner H. Schmitt)

Nos partenaires

Plus d’actes relatifs à ce thème

Es ist ein Fehler aufgetreten!
Die Daten konnten nicht abgerufen werden, bitte laden Sie die Seite erneut.