Acte n° 291
Nous vous disons tout sur les méthodes de pêche utilisées

Depuis 2014, nous indiquons les méthodes employées pour pêcher les poissons frais sauvages que nous proposons dans nos rayons, une première dans le commerce de détail suisse.

Depuis 2014, nous sommes le premier détaillant en Suisse à fournir des informations sur les méthodes de pêche du poisson frais sauvage.

Cette démarche transparente, qui n'est soumise à aucune obligation en Suisse, va au-delà des prescriptions en vigueur dans l'UE. Les méthodes employées en disent long sur le caractère durable d'une pêcherie et permettent de déterminer si les fonds marins sont préservés et les prises accessoires évitées. C'est pourquoi nous mentionnons sur l'emballage si le poisson a été pêché à l'aide d'une ligne à main, de palangres, de filets maillants calés (ancrés) ou de chaluts. Au rayon Poissonnerie, les clients peuvent bien entendu s'adresser directement à notre personnel. En Suisse, l'indication des méthodes de pêche n'est soumise à aucune règle. Dans ce domaine, nous allons également au-delà des prescriptions en vigueur au sein de l'UE.
En collaboration avec le WWF, nous continuerons à l'avenir à encourager toujours plus de pêcheries à adopter des méthodes durables afin d'accroître notre part de poissons et de fruits de mer certifiés MSC. (Photo: Heiner H. Schmitt)

  • Les méthodes de pêche en disent long sur le caractère réellement écologique de la pêche, sur la protection des fonds marins et sur la question de savoir si les prises accessoires sont évitées.
    Photo: Heiner H. Schmitt
  • C'est pourquoi nous écrivons directement sur l'emballage si le poisson a été pêché à la ligne à main, à la palangre, au filet maillant ou au chalut.
    Photo: Heiner H. Schmitt
  • Notre personnel de vente peut vous informer sur la vente libre. Il n'y a pas de réglementation en Suisse.
    Photo: Heiner H. Schmitt
  • La déclaration Coop, d'où vient le poisson et comment il a été pêché, est plus détaillée que ce qui est exigé dans l'UE.
    Photo: Heiner H. Schmitt
  • À l'avenir, nous travaillerons avec le WWF pour attirer davantage de pêcheries vers des méthodes durables.
    Photo: Heiner H. Schmitt
  • Nous continuerons à travailler avec le WWF pour augmenter la part du poisson et des fruits de mer conformément à la norme MSC.
    Photo: Heiner H. Schmitt
  • En Suisse, cette information transparente n'est pas obligatoire et va au-delà des réglementations de l'UE.
    Photo: Georgios Kefalas

Nos partenaires

Nos marques propres et labels

Plus d’actes relatifs à ce thème

Es ist ein Fehler aufgetreten!
Die Daten konnten nicht abgerufen werden, bitte laden Sie die Seite erneut.