Acte n° 229
Nous testons l'engraissement naturel des verrats… avec succès!

Pour éviter que la viande ne s’imprègne d’une désagréable odeur de verrat, les porcelets mâles sont habituellement castrés à la naissance.

Dans le cadre d'un engraissement naturel de sanglier sans castration, Coop s'efforce de trouver une solution respectueuse des animaux pour la production porcine.

En testant l’engraissement naturel des verrats sans castration, nous posons de nouveaux jalons et prônons cette pratique d’élevage respectueuse des animaux, qui est la meilleure forme d’élevage pour la viande porcine.

Depuis 2009, deux de nos exploitations-pilotes Naturafarm expérimentent l’engraissement de jeunes verrats non castrés. Notre objectif: accumuler des expériences pratiques en collaboration avec des scientifiques et des spécialistes du commerce des animaux et de la transformation de la viande dans le but de faire reconnaître cette méthode comme étant la plus naturelle et la plus respectueuse des animaux. Grâce à ce programme, nous avons pu faire descendre en dessous de 5% le pourcentage de verrats dégageant une forte odeur. Un succès qui nous aide à faire un grand pas vers notre objectif: faire appliquer à large échelle cette pratique d’engraissement des verrats à la fois innovante et porteuse d’avenir. (Photo: Christian Lanz)

Plus d’actes relatifs à ce thème

Es ist ein Fehler aufgetreten!
Die Daten konnten nicht abgerufen werden, bitte laden Sie die Seite erneut.