Acte n° 203
Nos bananes mûrissent grâce aux rejets thermiques

Dans notre mûrisserie de bananes de Kaiseraugst AG, nous attendons que nos bananes finissent de mûrir avant de les mettre en vente. Il nous faut pour cela de la chaleur. Une fois mûries, les bananes doivent être refroidies afin de rester fraîches.

Coop mûrit ses bananes avec des rejets thermiques.

Le processus de refroidissement produit de la chaleur, qui peut être utilisée à son tour pour le processus de mûrissement des bananes. Grâce à cette modernisation de nos installations, nous avons pu arrêter d’utiliser du chauffage à mazout et n’utilisons plus de combustibles fossiles. Cela nous permet d’économiser 135 tonnes de CO2 par an. (Photo: Yannick Andrea)

  • Coop Bananenreiferei à Kaiseraugst AG utilise la chaleur perdue produite lors du refroidissement.

Nos partenaires

Plus d’actes relatifs à ce thème

Es ist ein Fehler aufgetreten!
Die Daten konnten nicht abgerufen werden, bitte laden Sie die Seite erneut.